Les projets et programmes d'aide au développement visent à atteindre les Objectifs de Développement Durable établis par les Nations Unies, tels que la diminution de la pauvreté, l’éradication de la faim, la santé pour tous et une éducation de qualité.
 
La réalisation de ces objectifs passe par la transmission des connaissances, car elle agit comme un véritable catalyseur pour la gestion du changement, l’innovation et l’amélioration des compétences. Elle passe aussi par l'autonomisation des bénéficiaires pour pérenniser leurs acquis et les inscrire dans un développement durable.


La transmission des connaissances se heurte à une série d’obstacles tels que le manque de formateurs qualifiés et de contenus adaptés aux contextes locaux, les difficultés d’accès aux ressources éducatives traditionnelles.
  
Les serious games ou jeux éducatifs sur mobile ont le potentiel de transformer radicalement la transmission des connaissances en améliorant de manière significative l’engagement et l’accessibilité de l’apprentissage et en permettant d’atteindre un public plus large et diversifié.
 
Avec des smartphones largement répandus, ils permettent un accès facile et flexible à l’éducation pour apprendre à tout moment et en tout lieu; ils créent des expériences immersives et éducatives avec des feedback ludiques qui rendent l’éducation motivante et engageante; ils favorisent la répétition, améliorant ainsi la rétention des informations et la compréhension des concepts; ils permettent enfin un apprentissage par la simulation des pratiques dans un environnement virtuel sans risque.
 

Le "mobile empowerment" vise quant à lui à autonomiser les individus avec les technologies mobiles, grâce aux jeux éducatifs pour développer leurs connaissances et compétences, mais aussi grâce à des services digitaux pour par exemple renforcer la collaboration au sein de leurs communautés, optimiser leurs activités économiques ou encore leur donner accès aux marchés.